MATSUTAKE
Expédition

Partez avec un guide local en expédition à la recherche des matsutake

Parmi la multitude d’espèces de champignons existants, l’une d’entre elles se distingue par son goût et son odeur unique, apprécié en particulier au Japon où ce mets de choix, souvent offert en cadeau, est comparable à la truffe. Ce champignon est le matsutake !

La cueillette s’effectue dès la fin du mois d’août jusqu’aux premières neiges, sa forme la plus recherchée est quand il est encore en l'état de bouton.

En forêt boréale, on trouve le matsutake au pied des pins gris de plus de 60 ans, ce champignon est symbiotique avec le pin gris, d'où son nom en Japonais matsu=pin take=champignon "champignon des pins".

Le matsutake est une source de nourriture importante non seulement pour les insectes, mais également pour les souris, les campagnols, les lièvres et les caribous.

Sa grande taille et sa chair blanche particulièrement charnue sont la promesse d’un grand festin. Certains lui attribuent même des vertus aphrodisiaques.

 

 

Mais c’est surtout son odeur qui ravit les amateurs. Terreuse et épicée, elle recèle des parfums de pin, de poivre et de cannelle.

 

 

Au Japon, le matsutake est fréquemment utilisé pour relever en saveurs une soupe ou un simple bol de riz blanc. Il peut aussi être préparé de mille et une façons, grillé, en tempura, servi avec des fruits de mer ou des légumes.

Venez séjourner aux ÉcoGîtes du lac Matagami

 

Profitez d'un moment de détente dans nos installations avec SPA et SAUNA

 

Découvrez notre terroir et partez à la recherche de ce "Diamant des Montagnes" accompagné d'une guide local. 

Au Japon, il se fait rare et ne suffit plus à satisfaire  la demande des consommateurs. Cela explique le prix exorbitant que peut atteindre le kilo de matsutake dans l’archipel.

 

 

Selon un article du Japantimes, certains grands chefs ont dépensé jusqu’à 10 000 $ (US) pour s'en procurer un kilo.

 

Le prix du matsutake peut s’élever jusqu'à 2 000 $/kg pour des spécimens Japonais et autour de 90 $/kg pour des champignons importés.

Les Japonais raffolent de ce champignon depuis des millénaires. Des traces de matsutakes ont été découvertes dans des ruines de l'époque Jomon (entre 11 500 et 1000 ans avant j-c). 

Considéré encore aujourd'hui comme le "Diamant des Montagnes", le matsutake était autrefois réservé aux empereurs (les shoguns) et aux samouraïs.

 

Des poèmes datant de la période entre 710 et 1192, relatant l'importance de ce champignon ont été retrouvés.